top of page

72,1% des Personnes à Mobilité Réduite (PMR) pensent que le plan «Good Move» complique leur mobilité

Dernière mise à jour : 15 janv. 2022

Communiqué de Presse – 16-05-2021 – 23:00

72,1% des Personnes à Mobilité Réduite (PMR) pensent que le plan « Good Move » complique leur mobilité !


Une enquête bilingue* réalisée par l’ASBL Mauto Défense montre que, contrairement à ce qu’affirme Bruxelles Mobilité, plus de 400.000 PMR se sentent oubliés et lésés par les nouvelles mesures du plan « Good Move ».


L’enquête publique organisée par « Bruxelles-Mobilité » pour l’approbation du plan de mobilité « Good Move » a négligé la problématique des personnes à mobilité réduite (PMR). Or dans la Région plus de 400.000 personnes sont PMR.


Aucune question de cette enquête publique ne les concerne explicitement. Aucun critère ne permet d’identifier leurs points de vue dans les réponses aux 12 questions ambigües de l’enquête. Elles placent en porte-à-faux la personne qui doit y répondre, en lui soumettant par exemple deux propositions antinomiques dans la même question. Ce point a d’ailleurs été critiqué en son temps par Inter-Environnement Bruxelles (IEB).


Bruxelles-Mobilité a donc clairement fait l’impasse sur ces 400.000 personnes et sur leurs retours d’expérience dans les problèmes de mobilité qu’elles rencontrent, en se contentant de plutôt de s’attarder sur des poncifs.


Pour pallier la carence de « Good Move », l’ASBL Mauto Défense a lancé une enquête ayant pour objectifs, au départ d’un état des lieux, de mieux comprendre les attentes et les besoins des personnes à mobilité réduite dans la Région de Bruxelles-Capitale (enquête complète à voir sur www.mautodefense.org ).


Quelques chiffres-clés de l’enquête :

  • Les PMR se déplacent majoritairement en voiture : 65,4% entre 20 et 29 ans et 93,8% de 70 à 79 ans.

  • Seuls 49,2% des PMR déclarent disposer d’une carte de stationnement pour handicapé. 67,8% d’entre elles déclarent ne pas trouver ou trouver difficilement, un emplacement réservé, signalé par un panneau légal et dénoncent le manque flagrant de ces places en RBC.

  • 78% des PMR pensent que la solution des voitures partagées proposée par Bruxelles Mobilité est parfaitement irréaliste. 89,6% ont la même opinion négative sur la proposition qui leur est faite d’utiliser des déplacements multimodaux.

  • 83,9% des PMR estiment que les transports publics ne sont pas ou rarement adaptés à leurs problèmes de mobilité vécus. 14,9% seulement déclarent les utiliser en lieu et place de leur voiture.

  • 65,1% des PMR estiment que la Région ne favorise pas la mobilité afin qu’ils puissent participer pleinement à la vie culturelle et sociale.

  • 55,6% pensent que le projet de taxe intelligente est discriminatoire.

  • 72,1% estiment que les mesures déjà appliquées ou en cours d’application du plan « Good Move » ajoutent à leurs problèmes de mobilité au lieu d’y apporter des réponses.

Infos : Lucien Beckers – mautodefense@gmail.org


*L’enquête en ligne s’est déroulée du 28/2/21 au 28/4/21 et a collecté 503 réponses dont 441 ont été retenues, satisfaisant aux critères PMR qui avaient été fixés. 92,5% ont répondu au questionnaire en français et 7,5% à celui en néerlandais. 83,4% habitent dans la Région de Bruxelles et 16,6% s'y rendent régulièrement. 53,5% de femmes ont répondu et 46,5% d'hommes. La marge d'erreur maximale d'un sondage sur 441 personnes est de +/- 4,67%.

Outre les questions permettant d'identifier clairement les répondants sur le plan socio-démographique, et donc estimer la représentativité de l'échantillon, l'enquête comporte les volets suivants : se déplacer (moyens, problèmes), stationner, pourquoi se déplacer, que penser des mesures prises par Bruxelles-mobilité ? Elle est publiée intégralement sur le site internet www.mautodefense.org .

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page