top of page

Blocs en béton: une dépense écolo/groen de près de 300.000€, causant l'émission d'un maximum de GES!




Bruxelles-Mobilité annonce fièrement que depuis 2016, 2.838 blocs de bétons ont été placés en région bruxelloise, pour un montant de près de 300.000€. De quoi être fière en effet, lorsque l'on sait qu'à tous les stades de la production, le béton est responsable de 4 à 8 % des émissions mondiales de CO2 [et 50% des émissions dans le secteur de la Construction] .


Parmi les matériaux, seuls le charbon, le pétrole et le gaz sont une source plus importante de gaz à effet de serre que le béton!


Une fois de plus, on constate que les "excités du climat" préfèrent accuser les moteurs thermiques d'être une des causes principales du réchauffement climatique et de les bannir dès 2035, plutôt que de prendre des mesures qui respectent la neutralité carbone qui leur est tellement chère! Car ces blocs ont bien dû être fabriqués un jour...


Persuadée de l'aberration de cette décision, Mauto Défense se joint au mouvement européen qui en conteste le bien fondé.


En effet, emmené par l’Italie, une série de pays viennent de se liguer contre cette interdiction. Il s’agit de la Bulgarie, du Portugal, de la Slovaquie et de la Roumaine. L'Allemagne rue aussi dans les brancards. Ce groupe de « dissidents » propose de reporter l’échéance de sortie au pire à 2040, voire de la rendre caduque. Carlos Tavares, président du groupe Stellantis (Groupe PSA/Fiat) ne dit pas autre chose, même si c'est avec d'autres mots!




Commentaires


bottom of page