top of page

Dans un « sondage », VIAS stigmatise à nouveau les automobilistes ! Mauto Défense réagit.

Dernière mise à jour : 15 janv. 2022

Communiqué de presse du 11 janvier 2021 – 12:00

L’ASBL Mauto Défense s’élève avec vigueur contre la dernière communication de l’association VIAS, au travers d’un « sondage » réalisé en décembre 2020. Ce dernier arriverait à la conclusion que 2 Belges sur 3 auraient « une opinion favorable sur les nouveaux aménagements destinés aux piétons et aux cyclistes, AU DETRIMENT DE LA VOITURE. » (Sic).


Une fois de plus nous constatons que VIAS (organisme largement subsidié) n’hésite pas à stigmatiser les automobilistes, alors qu’elle est supposée les aider et les soutenir.

On s’en rend compte en parcourant le document :

  • Les détails de ce « sondage » (échantillonnage, marge d’erreur…) ne font pas partie de la publication. Parler en pourcentages est dès lors particulièrement suspect.

  • On peut y lire qu’environ 60% des usagers constatent qu’ils ont rencontré moins d’embouteillages, alors que tout le monde sait parfaitement que depuis le début de la crise sanitaire et à cause d’elle, on a constaté une très importante diminution du trafic dans toutes les grandes villes d’Europe. Les confinements successifs et le télétravail en sont les raisons majeures. On connaissait donc la réponse à la question avant même qu’elle ne soit posée !

  • En ce qui concerne l’opinion sur les aménagements, la communication de VIAS est encore plus suspecte, car outre les références manquantes - qui devraient pourtant accompagner ce genre de sondage - ici, même les questions précises posées ne sont pas publiées !

  • 20% des usagers prétendraient que le plus grand inconvénient de la crise du Covid sur la mobilité serait « Trop de monde sur les pistes cyclables et les trottoirs ». Tout un chacun a pu constater de visu l’absurdité de cette affirmation : très peu de badauds en centre-ville, et des pistes cyclables désertiques.

  • Pour 18% le plus gros inconvénient viendrait de « l’agressivité des autres (?) usagers ». Cette agressivité serait due principalement à « une vitesse excessive ». Nous supposons une fois encore qu’ici on parle insidieusement des automobilistes, à moins que des vélos aient été contrôlés en excès de vitesse... Simple supposition ! Par ailleurs VIAS précise qu’il s’agit de dépassements de la vitesse autorisée de plus de 50km/h ! Donc si une augmentation est possible, cela ne concerne malgré tout qu’un nombre infime d’usagers !

Mauto Défense dénonce donc une nouvelle fois ces « pseudos-sondages » publiés à répétition, et toujours aussi peu crédibles. Les questions apparaissent perpétuellement orientées dans le même sens, et les résultats sont interprétés pour servir un seul objectif : ternir l’image de l’automobile et des automobilistes et porter les autres vecteurs de la mobilité aux nues.


NB: il est probable qu'il ne s'agisse pas d'un vrai sondage, mais d'une consultation populaire sur la base d'un appel à répondre - si c'est le cas, les résultats n'ont aucune valeur scientifique ou pratique, dans la mesure où des groupes d'influence mobilisent généralement leurs troupes pour les inciter à répondre dans un sens ou l'autre.

Comments


bottom of page