top of page

L'ARAU réclame la disparition définitive de l'automobile dans le Bois de La Cambre!

Dernière mise à jour : 29 avr. 2022



Ce 20 avril à 10h30, l'ARAU présentera 25 propositions concrètes destinées à améliorer les usages et la gestion du bois de La Cambre, et à accompagner la régionalisation de cet espace vert (sans voitures).

Cette conférence de presse (ouverte à tous) prendra la forme d'une visite-débat sur le terrain. L’étude de l’ARAU (reprenant les 25 propositions exposées) ainsi qu’une carte de l’itinéraire de la conférence de presse, incluant toutes les propositions, seront distribuées.


La visite sera suivie d’un pique-nique (gratuit) où nous aurons l’occasion de poursuivre les discussions et interviews pour ceux qui le souhaitent !


Infos pratiques :

  • Le mercredi 20 avril, de 10h30 à 12h30

  • Rdv à l’entrée du bois de La Cambre côté avenue Louise, au pied de la statue équestre (arrêt STIB Legrand, lignes 7, 8 et 93)

  • Pique-nique gratuit (sur demande)

  • Inscription obligatoire


Contexte de l'étude et de la conférence

En 2020, le bois de La Cambre, sa fermeture au trafic automobile dans le cadre de la pandémie, ainsi que les conséquences de cette décision, ont tenu une place de choix dans la presse, sur les réseaux sociaux, mais aussi dans l’espace public.


Pour l’ARAU, il ne faisait aucun doute que le trafic automobile devait être interdit, dans la mesure où la fonction principale d’un parc est d’offrir un lieu de détente et de loisirs aux personnes qui le fréquentent.


Les médias ont maintes fois relayé l’idée d’une « guerre des modes » dont le bois aurait été le théâtre. Mais la polémique a aussi été l’occasion de mettre en lumière et en réflexion d’autres enjeux, liés à la gestion de cet espace vert d’ampleur régionale, aux usages et usagers qu’il accueille, à sa biodiversité, mais aussi à son accessibilité et à ses relations avec la ville qui l’entoure.


C’est donc pour élargir le débat public à tous ces aspects que l’ARAU a publié une étude formulant 21 propositions (auxquelles 4 se sont ajoutées plus récemment... et sont à découvrir le 20 avril prochain !), destinées à améliorer les usages du bois, la circulation dans et autour de celui-ci, et la gestion du site.

Contact :

Alix SACRE, Chargée de mission +32 (0)2 219 33 45 a.sacre@arau.org


Courrier de Mauto Défense adressé à l'ARAU:


Cher Madame Sacré,


On nous transmet votre dossier sur la circulation dans le Bois de la Cambre et vos 21/25 propositions d'aménagements.


Nous nous permettons de vous transmettre en annexe le résultat de l'enquête que nous avons initiée sur le sujet. Vous y trouverez sans doute des informations intéressantes...


Il semble, à sa lecture, que tous les "citoyens" n'ont pas la même opinion, et que la majorité d'entre eux (surtout les utilisateurs des lieux) réclament avec force, la réouverture totale entre Louise et l'avenue du Brésil, y compris le tronçon entre De fré et Drève de Lorraine, au moins en semaine.


L'ARAU semble par contre avoir une vision très théorique de cette problématique. Il suffirait pourtant que vous interrogiez les riverains et les navetteurs du bois, pour vous rendre compte que les choses ne sont pas aussi simples que vous le suggérez!


Est-ce que l'on peut espérer que l'avis des automobilistes, ces "pestiférés" du "wokisme" soit enfin pris en compte? Est-ce que les associations qui les défendent seront enfin entendues, ou allez-vous rester sur votre position du "tout au vélo et au piéton"? Car pas une seule de vos propositions n'intègre l'usage de l'automobile!


Entre "acter la fin de l'ère automobile", les "zones de rencontres", les "allées cyclo-piétonnes bi-directionnelles", une chaussée de Waterloo "bike friendly" (en français, ça donne quoi?), et la suppression du marquage routier, quelle place accordez-vous encore au moyen de déplacement individuel le plus répandu dans notre pays, en Europe et même dans le Monde?


Vous croyez vraiment que tous les usagers vont désormais se déplacer en vélo, en trottinette ou en mono-roue?


Nous espérons sincèrement que votre association va redescendre sur terre, et accepter que tous les moyens de déplacement doivent garder leur place dans la vie de notre société.


En restant bien entendu ouverts à la discussion, nous vous adressons nos salutations les meilleures;


Lucien Beckers

Président

ASBL Mauto Défense

תגובות


bottom of page