top of page

Le prix du stationnement à Bruxelles: l'avis d'Yves Rouyet, échevin écolo à Ixelles.

Dernière mise à jour : 4 mars 2022

Les tarifs de stationnement, à Bruxelles, vont augmenter selon un accord trouvé au sein du gouvernement régional en décembre dernier. Alors comment réagissent les communes face à cette réforme ? Voici ce qu'en pense Yves Rouyet (écolo), échevin de la mobilité à Ixelles.



Yves Rouyet (Ecolo), (l'Echevin qui ne répond jamais aux courriers des citoyens), échevin de la mobilité à Ixelles, précise que l’augmentation du tarif des cartes riverain ne changera pas à Ixelles puisque le tarif était déjà fixé à 15 euros pour la première voiture.

Ce prix est dérisoire par rapport au coût de l’automobile et l’espace que prend une voiture dans l’espace public

Mauto Défense demande à Monsieur Rouyet de nous préciser ce qu'il entend par "coût de l'automobile", alors que via les taxes, les assurances, les amendes et les accises, elles ont rapporté aux différentes entités (communes, régions, état fédéral) 21,4 milliards € en 2019! Depuis, grâce à l'augmentation du rapport des accises sur le carburant, cela sera encore plus!


Comme l'indique le tableau ci-dessus (origine: FEBIAC), l'automobiliste belge est de loin le plus taxé d'Europe... Et que l'on ne vienne pas nous dire que cette manne est réinvestie dans la sécurité routière, la police de la route ou l'entretien du réseau! On sait ce qu'il en est...


Monsieur Rouyet poursuit:

Il y a un double problème. On n’a pas pas assez de places pour garer toutes les voitures, il faut donc faire des choix qui ont été faits en faveur des habitants. C’est pour ça qu’on a des cartes de riverains très peu chers et qu’il y a des propositions d’augmentation des horodateurs pour les gens qui viennent d’ailleurs et stationnent en ville. L’objectif n’est pas de faire payer les gens mais de favoriser la rotation (…) Dans les noyaux commerçants en particulier, il faut faire en sorte que les quelques places qui sont là soient utilisées par le plus de voitures possible“.

Mauto Défense suggère à Monsieur Rouyet de demander à sa collègue Groen, Madame Van Den Brandt, d'arrêter immédiatement sa politique de suppression de 65.000 places de parking en voirie à Bruxelles, si vraiment il n'y a pas assez de place pour garer toutes les voitures! Quant à "favoriser la rotation", il faudrait nous expliquer pourquoi des zones résidentielles sont de plus en plus payantes, ou placées en zone bleue, en l'absence de commerces?


Bref encore un bel exemple de dialectique écologiste, qui préfère de loin manier le dogme, plutôt que tenter de répondre aux besoins réels des citoyens!

Comments


bottom of page