top of page

On vous dit que les moteurs diesel doivent disparaître car ils polluent trop. On vous ment encore!



La fédération Energia vous explique pourquoi.


Carburants liquides pour le transport d’aujourd’hui et de demain

Après plus de cent ans, les carburants liquides restent inégalés dans le domaine du transport grâce à leur densité énergétique supérieure; ils constituent simplement la meilleure forme de stockage et de distribution d'énergie. Au cours des prochaines décennies, l'amélioration de l'efficacité du moteur à combustion, entraînant une consommation de carburant et des émissions de CO2 réduites, apportera une contribution importante aux objectifs européens visant un transport à faibles émissions de carbone.

Dans les années à venir, le transport restera fondamentalement dépendant des carburants liquides. Mais les carburants de demain seront clairement différents de ceux d'aujourd'hui.


Notre secteur développe des carburants liquides innovants à faible émission de carbone qui contribueront à la réalisation des objectifs énergétiques et climatiques. En outre, les voitures sont responsables que d'environ 12% des émissions totales de CO2 de l'Union Européenne. Le reste provient de la production d'électricité, de l'agriculture, de l'industrie et d’autres formes de transport (camions, navires, etc.). Pour répondre aux objectifs de mitigation de l'UE et au changement climatique global tout en continuant à fournir une mobilité abordable, essentielle pour les citoyens et l'industrie, il sera nécessaire de disposer aussi bien de véhicules électriques que de véhicules aux carburants liquides à faible émission de carbone.

Alors que l'électricité durable - hydroélectricité, solaire et éolienne - jouera un rôle important dans le système énergétique européen, l'électrification complète du transport est plutôt utopique. Une complémentarité de sources d’énergie sera nécessaire pour assurer l’approvisionnement d’énergie pour le transport.

Les carburants liquides qui en font partie offrent une combinaison incomparable d’avantages: • Densité d'énergie élevée. • Facile à stocker (également pour une utilisation ultérieure). • Infrastructure étendue existante pour la production, la distribution et le stockage. Les carburants liquides à faible teneur en carbone peuvent être utilisés sans problème dans les moteurs actuels, sans modification.

L’organisation VAB (VAB magazine mars-avril 2019) a calculé que pour parcourir 100 kilomètres avec une voiture d'essai électrique utilisée cette étude, il faut environ 2h32 avec une station de recharge électrique normale pour charger la voiture et même 7h48 minutes pour une recharge via une prise de courant normale à la maison.

En revanche, faire le plein de carburants pour une distance de 100 km prend... 23 secondes.

Pour le transport maritime, aérien et routier lourd, la densité énergétique des carburants liquides représente un avantage inégalable qu'il sera difficile de battre, même avec la future technologie des batteries.

Il est donc peu probable qu'une seule option – silver bullet ! - puisse garantir une mobilité à faibles émissions dans tous les segments du transport. Au lieu de cela, diverses technologies complémentaires seront nécessaires: biocarburants (avancés), carburants synthétiques et Power-to-Liquid (PTL).

1 439 vues0 commentaire

Comments


bottom of page