Article paru dans Autoplus du 8 janvier 2021 sur la mobilité bruxelloise

Autoplus.jpg

Article paru dans l'ECHO du 12 janvier 2021 sur la mobilité bruxelloise

LECHO-12012021[6430].jpg

Communiqué de presse du 11 janvier 2021 – 12:00

 

Dans un « sondage », VIAS stigmatise à nouveau les automobilistes ! Mauto Défense* réagit.

VIASInstitute

Communiqué de presse du 11 janvier 2021

2 Belges sur 3 favorables à la création de plus d’espace pour les piétons et cyclistes 
Point négatif de la crise sanitaire : elle a accentué l’agressivité dans le trafic

Les chauffeurs de taxis en ont aussi marre !

Cher.e.(s) collègues,


Suite aux différentes interventions de la FeBeT concernant la politique de la Ministre de la mobilité.
Nous vous informons que depuis son arrivée en 2019 en tant que ministre de la mobilité, nous lui avons demandé un entretien et des informations sur les intentions du gouvernement sur le futur projet de mobilité à Bruxelles.
En exemple, le 24 janvier 2020, nous avons écrit au cabinet de la ministre Elke Vande Brand concernant les problèmes de redevance Parking et la suppression des deux cents emplacements de Taxi.
Après un rappel le 8 juin avec menace de manifestation devant sa porte à Ganshoren, nous avons enfin obtenu une réponse le 17 juin 2020, c’est-à-dire cinq mois plus tard. Le contenu du mail nous informe que le processus de modification d’ordonnance implique la concertation d’acteurs comme notre secteur et des propositions devraient être soumises à concertation dans les mois à venir. Nous sommes en 2021 ?! et comme d’habitude, ce cabinet rejette la balle vers le Ministre président pour toutes questions relatives aux Taxis ! Le 30 novembre, nous avons relancé le cabinet concernant ce dossier, et la réponse est stupéfiante. Il est dit dans un passage le texte suivant :
<< ...En ce qui concerne les redevances, il est important de garder à l’esprit que les taxis sont considérés comme des usagers normaux ...>>
Pour votre information, la réponse vient à la suite de notre interpellation sur le fait que les voitures partagées sont exemptées de cette redevance Parking (parking Brussels).
Vous trouverez ci-dessous notre réponse à ce mail.
Ceci est uniquement un paragraphe sans vous parler des autres absurdités au sujet des emplacements Taxi. En bref, suite à ces échanges de mails, nous en déduisons et concluons qu’aujourd’hui le gouvernement et le cabinet de la ministre de la mobilité ne considèrent nullement le secteur du Taxi comme un service d’utilité publique et ne fait nullement partie de leurs préoccupations au projet de mobilité à Bruxelles, nous sommes tout simplement considérés comme des simples usagers.
Pour ces raisons, la FeBeT a décidé de réagir comme des usagers (selon eux) et de reprendre la situation en main très loin des promesses électorales !
Nous allons organiser prochainement des manifestations avec comme revendications les points suivants:
* La suppression de la zone 30 qui va ralentir notre vitesse commerciale déjà impactée lourdement par la concurrence déloyale d’Uber et le Covid.
* L’abandon du péage urbain qui va tuer l’économie Bruxelloise et son attractivité au niveau national et international comme cela nous est arrivé pour le plus grand salon du monde des produits de la mer (le Sea Food) qui a quitté Bruxelles en 2019 pour s’installer cette année en 2021 à Barcelone.
* Le Taxi est une compétence qui revient au ministre de la mobilité et non au ministre président qui a toujours été fort occupé par d’autres dossiers et préoccupations. Cela fait maintenant presque deux ans que nous sommes en attente d’une réforme du secteur via une étude réalisée par Deloitte qui est elle-même cliente auprès d’Uber dans certains pays. Ce qui en fait, à nos yeux une étude qui n’est pas impartiale.

Pour ces raisons, nous devons nous mobiliser contre ce gouvernement qui, au lieu de s’occuper de l’économie et de la précarité, est uniquement préoccupé par les vélos, radars et plaques de signalisation avec le budget des Bruxellois.
Prochainement, une affiche de la ministre de la mobilité sera apposée sur les Taxis et sympathisants pour dire non à la politique dictatoriale du gouvernement. Si rien ne change, la mobilisation va être prolongée au maximum jusqu’aux prochaines élections en 2024.

Les dates de mobilisation vous seront communiquées prochainement. FeBeT - Brussels Taxis United - UPETTC
Président
Ed-Denguir Khalid