top of page

Echange de courriel avec Philippe Defeyt sur la pétition "Touring".



Philippe Defeyt ven. 4 mars 04:53 À Lucien Beckers

Bonjour,

Merci pour votre interpellation.

Ceci dit, ayant reçu une dizaine de fois exactement le même courrier, je m'interroge sur la démarche : spontanée ? organisée ? si oui par qui ? C'est encore votre droit, bien sûr, de relayer une démarche initiée ou proposée par d'autres; mais c'est plus correct, si c'est le cas, d'être transparent.

Sur le fond, deux points :

  • je suis un automobiliste comme vous ; ma lettre ouverte n'est donc pas une réaction dogmatique anti-auto ;

  • vous rappeler que les transports en commun sont quasiment gratuits pour la plupart des travailleurs pour le trajet domicile-travail.

Bien à vous. PhDefeyt



Réponse de Lucien Beckers:

Mauto Defense ven. 4 mars 17:13 À Philippe Defeyt

Cher Monsieur,

Tout d'abord, un grand merci pour vous être donné la peine de me répondre! J'en reste coi, car à part des réponses automatiques, ou formatées, pratiquement aucun des hommes/femmes politiques interpellés ne répondent à nos courriers ou aux résultats de nos enquêtes. Le respect du citoyen et de l'électeur s'est définitivement évaporé dans l'azur!

Si vous avez reçu plusieurs fois le même courrier, ce n'est en aucune manière une forme de harcèlement à votre endroit, mais c'est la seule méthode que nos abonnés ont trouvé pour vous montrer que vos propos les ont violemment choqués. Vous me dites ne pas être dogmatiquement "anti-auto". Je veux bien vous croire, mais alors avant d'écrire votre manifeste contre la pétition de Touring, il aurait été bon de vous documenter un peu plus sur le sujet, car votre connaissance de celui-ci semble comporter quelques lacunes... En effet, vous parlez de SUV qui consommeraient 9% de plus qu'un véhicule d'une autre catégorie... Ceci ne correspond absolument pas à la réalité! Dans votre esprit, sans doute comme dans celui de tous ceux qui diffusent la même idée, un SUV est un véhicule lourd, peu aérodynamique, encombrant et souvent à 4 roues motrices.

Permettez-moi de vous mettre à niveau. Au départ l'acronyme SUV signifiait "Sport Utility Vehicle". Il désignait une catégorie de véhicules vendus sur le marché américain, qui étaient le plus souvent des véhicules "Tous Terrains".

Cependant lorsque ces trois lettres traversèrent l'Atlantique ou le Pacifique, elles furent récupérées par Nissan qui eut l'idée de l'utiliser pour qualifier un nouveau type de véhicule, destiné principalement à être urbain. Le Qashqai était né! Calibré entre la berline traditionnelle, le break et le 4x4, il avait simplement été relevé de 3cm, pour offrir une meilleure visibilité à son conducteur dans le trafic. Rien de plus. Son succès fut fulgurant, à tel point que tous les constructeurs emboîtèrent le pas à Nissan pour produire à leur tour, toute une gamme de véhicules légèrement rehaussés, tout simplement!

Pas plus lourds ou plus larges ou plus longs. Simplement rehaussés.

Dans les gammes proposées, on retrouve de tout, même de très petits modèles (Suzuki), des modèles électriques, des breaks, des berlines ou des familiales.


Alors comment pouvez-vous affirmer que "les SUV consomment 9% de plus qu'une berline au confort équivalent"? Cela n'a évidemment aucun sens, vous en conviendrez!

Et pourquoi "plus lourds"? Une Telsa pèse plus de 2 tonnes et un SUV Suzuki Grand Vitara seulement 1.215kg... Alors qui est lourd? Ensuite vous souhaitez que les consommateurs évitent "un positionnement social, plutôt que de calibrer le véhicule à leur besoin réel"!


Cela signifie d'après vous que l'on ne doit plus, à terme, laisser à l'usager le choix du véhicule qu'il souhaite acheter. C'est vrai qu'en Allemagne de l'Est, sous le régime communiste, les habitants avaient le choix entre se positionner socialement en acquérant une Trabant deux temps, ou calibrer le véhicule "à leur besoin réel", c'est-à-dire des chaussures ou éventuellement un vélo....


C'est cela votre vision de l'avenir? Très peu pour nous, en tous cas! Pourquoi faire diminuer le prix des carburants?


"Pour remercier ceux qui, aujourd'hui déjà, font de plus en plus de déplacements autrement qu'en voiture?", écrivez-vous. Donc si je vous suis, au plus l'essence ou le diesel sont bon marché, au plus les cyclistes et les piétons se sentent punis...


Curieuse analyse! Plutôt fantaisiste, vous en conviendrez... Vous affirmez aussi que les émissions de CO2 ont augmenté entre 2018 et 2019. Je suppose que vous désignez encore une fois l'automobile comme étant la première responsable de ces émissions anthropiques?

On sait pourtant que cela n'est pas le cas: industrie, navires, chauffages domestiques, etc. sont imbattables dans ce domaine!

Et que dites-vous alors de l'idée de fermer les centrales nucléaires pour construire des centrales au gaz énormes émettrices de CO2? Y-a-t-il des catégories d'émetteurs qui ont des passe-droits en la matière, et d'autres qui doivent porter seules le poids de l'opprobre politique? Enfin vous proposez encore d'abaisser les vitesses maximales autorisées. Vous faites-là état du syndrome "vitesse = consommation", ce qui peut être vrai dans certaines circonstances, mais faux dans d'autres.

Nous avons par exemple démontré qu'une voiture consomme plus à 30km/h qu'à 50. Cela n'a pas empêché la région bruxelloise d'instaurer le 30km/h généralisé sur son territoire... Egalement qu'une voiture diesel consomme moins qu'une essence, et désormais ne pollue pratiquement plus! Pourtant l'Etat et l'Europe ont décidé que cette motorisation devait disparaître d'urgence!

Comprenne qui pourra. Donc pour toutes ces raisons, nous ne pouvons en aucun cas cautionner vos écrits, qui, malgré ce que vous nous dites, ne semblent que très peu favorables à l'automobile. Et si vous avez un peu de poids auprès de vos collègues ou ex-collègues, insistez pour qu'ils terminent le RER, qu'ils améliorent l'état et la signalisation du réseau routier et qu'ils créent un maillage performant du métro, par exemple, plutôt que de s'acharner sur les automobilistes et les motards, qui rapportent plus de 21 milliards d'euros par an aux entités communales, régionales et fédérales! Cela nous aidera... Très cordialement, Lucien Beckers Président ASBL Mauto Défense. PS: pour votre information, le fait de défendre l'automobile et la moto aujourd'hui, me vaut d'être insulté, caricaturé et surtout menacé (plaintes déposées à la police). Pourtant comme vous avez pu vous en rendre compte, je suis quelqu'un de dialogue et très pragmatique. Et comble des combles, j'adore le vélo!

670 vues0 commentaire

Comments


bottom of page