top of page

Les medias accusent les anti-Good Move de violence. Le bourgmestre d'Anderlecht répond.



Une fois de plus, les médias ont faillis à leur mission première: informer les lecteurs d'une manière impartiale et neutre.

Ils ont pratiquement tous repris en coeur une fake news qui fustigeait les citoyens de Cureghem, qui auraient été violents lors de la présentation au conseil communal de leur interpellation citoyenne, et ensuite auraient dégradé le domicile de l'échevine de la mobilité.

Tout cela est faux, archi-faux! Le bourgmestre l'affirme clairement lors d'un entretien avec les représentants du quartier anderlechtois.

Voir la vidéo ici: https://fb.watch/fWNxWFDovS/

Honte à cette presse qui ne se donne même plus la peine de recouper leurs informations avant de les publier...

Nous condamnons la violence. Mais nous favorisons le dialogue, à condition d'avoir un interlocuteur en face de nous, qui accepte de nous écouter.

Pas vraiment facile à trouver...

279 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page