top of page

Notre "philosophie" expliquée à un citoyen curieux...

Dernière mise à jour : 13 juil. 2022



Bonjour,


Je me permet de vous contacter ça j'ai quelques questions concernant votre philosophie.


Question1:

Quand vous dites que vous êtes pour l'immatriculation des vélos, est ce que les vélos enfants sont compris dedans ? À partir de quel âge faudrait il avoir une assurance ? Un vélo circulant dans un parc ou dans la forêt doit il être immatriculé ?


Réponse:

Il serait raisonnable de fixer un âge de 16 ans pour être contraint de rouler à vélo avec une immatriculation. Cette mesure aurait plusieurs avantages: 1. On pourrait connaître le nombre de vélos en circulation (utilité pour les statistiques). 2. Une immatriculation serait de nature à responsabiliser les utilisateurs quant au respect du code de la route. 3. l'assurance serait, comme pour les voitures , liée à l'immatriculation. L'assurance serait une simple RC, qui pourrait utilement couvrir les sinistres pour lesquels le cycliste serait reconnu responsable. Dès que le vélo circule dans le domaine public il devrait être immatriculé. Donc pas dans une propriété privée (c'est la même chose pour les automobiles et les motos).


Question 2:

Vous dites que vous êtes pour une sanction sévère de l'alcool et de l'usage du téléphone au volant, mais un peu plus loin vous dites en avoir marre du flicage permanant et être pour

une responsabilisation du conducteur lambda. Ces 2 points ne sont ils pas en oppositions ?

Réponse:

Il y a une différence entre le "flicage" (harcèlement des automobilistes pour des fautes mineures comme 31km/h au lieu de 30!) et les contrôles d'alcoolémie, auxquels tout conducteur responsable (95%) accepte de se soumettre sans problème. Nous ne considérons pas non plus la verbalisation pour usage du téléphone au volant comme étant du "flicage". Par contre un automobiliste stationné régulièrement, ne devrait pas être sanctionné. Dans toute notre "philosophie" (comme vous dites...) la règle de base est que pour qu'une loi soit respectée, elle doit d'abord être respectable. Dans cette optique, nous contestons la manière dont les limitations de vitesses sont imposées de manière très souvent empirique, et ne correspondant pas à ce que permet ou ne permet pas l'environnement routier. Nous avons déjà donné de nombreux exemples sur notre groupe Facebook et sur notre site Internet.


Question 3:

Pourquoi un contrôle accru de l’usage fait des subsides des ASBL pro vélo ?

Réponse:

Ce n'est pas spécialement Pro Vélo qui est visée, mais bien l'ensemble des ASBL qui gravitent autour de Bruxelles Mobilité. Un de nos administrateurs a réalisé il y a quelques mois, une étude sur le sujet, et le moins que l'on puisse dire est que les subsides sont très souvent utilisés d'une manière qui prête à confusion et à discussion. Notre ASBL n'est pas subsidiée, alors qu'elle représente bien plus d'usagers que ces ASBL "satellites" de Bruxelles-Mobilité.


Question 4:

Vous dites vouloir supprimer la LEZ car son inefficacité a été prouvée. Avez des sources/études pour prouver cela ?


Réponse:

Oui. Nous avons déjà publié plusieurs études qui vont dans ce sens. Par ailleurs les LEZ ont un énorme impact social sur les personnes les plus fragilisées, qui n'avait absolument pas été pris en compte lors de la mise en route de la mesure. Il y a une timide marche arrière en ce qui concerne les Euros 4, mais qui reste temporaire. A ce propos, comment peut-on justifier la mise au rancard généralisée des Euros 4, alors qu'une bonne partie d'entre eux possèdent un filtre à particules? C'est une preuve du fait que des mesures sont prises sans qu'il y ait une prise en compte de tous les critères scientifiques.


Question 5:

Vous êtes contre la circulation autorisée des vélos à contre-sens, mais j'ai du mal à comprendre pourquoi. Est-ce qu'il y a beaucoup d'accidents à cause de cela ?


Réponse:

Les statistiques à ce sujet ne sont pas disponibles (comme d'ailleurs sur beaucoup de sujets concernant les vélos et les trottinettes). Nous parlons d'expériences vécues par nos membres, dont plusieurs accidents. Et le problème c'est que la plupart du temps, les automobilistes impliqués sont considérés systématiquement comme étant en tort, ce qui, d'après eux n'est pas toujours le cas. Dans des rues étroites, en pente ou agrémentées de chicanes, il est clair que cette disposition de "contre-sens" est accidentogène.

Question 6:

Quand vous dites que les limitations de vitesse doivent être justifiées et acceptées par tous, est ce que vous voulez dire qu'elles doivent être acceptées par tout le monde, ou bien juste par tous les automobilistes ?


Réponse:

Nous avons déjà répondu en partie à cette question (2). Nous disons que les limitations doivent avoir un sens logique. Le 30km/h devant une école en période scolaire est justifié (nous sommes nombreux à rouler encore moins vite lors de la sortie des classes). Pas le 30km/h au même endroit, un dimanche à minuit! Chaussée de waterloo à Uccle, vous avez une section de deux bandes dans chaque sens, pas d'habitations ni à droite, ni à gauche, pas de trottoirs (donc pas de piétons), pas de rue perpendiculaire et une piste cyclable protégée. La limitation y est de 50km/h. Vous arrivez à un carrefour avec feux, qui précède une zone avec trottoirs, rues perpendiculaires, habitations. La limitation y est de 70km/h! Où est la logique dans ces dispositions? Comment pensez-vous que l'automobiliste lambda perçoive ces limitations totalement empiriques? Cela les encourage-t-il à les respecter?


Question 7:

Pourquoi êtes-vous contre un permis à point ?


Réponse:

Le permis à points est une formule qui , telle qu'appliquée en France par exemple, induit plusieurs effets pervers. Le principal étant que le nombre de personnes circulant sans permis (et donc sans assurance) a littéralement explosé! Plutôt que de se lancer dans plus en plus de répression, nous suggérons plutôt d'améliorer la formation des conducteurs à la conduite. Le permis de "conduire" belge, n'en n'est pas un! C'est un diplôme qui consacre une certaine connaissance du code de la route. La conduite, c'est autre chose, et cela on ne vous l'apprend jamais!


Question 8:

Vous êtes pour la création de voiries pour vélos, mais contre la suppression de bandes de circulation. Selon vous, ou est ce qu'il faudrait construire ces voiries séparées sans enlever de bandes de circulation ?


Réponse:

Le meilleur exemple à Bruxelles, est le bois de la Cambre! On pourrait créer une magnifique piste cyclable qui traverserait la partie boisée, sans empiéter sur la voirie automobile, et en assurant aux cyclistes une sécurité totale. Mais on a préféré encore mettre plus d'entraves à la circulation automobile, en plaçant ça et là des blocs en béton, aussi dangereux que polluant visuellement... Tracer 2 pistes cyclables avenue Delleur & chaussée de La Hulpe, alors qu'une troisième (et même un quatrième) existe depuis des décennies. Bien sûr les existantes devaient être rénovées. Mais on a préféré une fois encore entraver la circulation, en créant des files interminables. Rassurez-vous: on a bien compris le but de la manoeuvre, soit de dégoûter les automobilistes d'encore se déplacer à Bruxelles!

Epilogue:


Nous avons pris le temps de vous répondre, pour ne pas utiliser la méthode de ceux qui nous considèrent comme des extrémistes, fermés à toute évolution. C'est-à-dire, ne jamais répondre à nos questions, ne jamais lire les résultats de nos enquêtes, voire nous insulter ou carrément de nous menacer!


Ces "amis" essayent de nous faire passer pour des monstres (comme dans la récente campagne de communication de Bruxelles Mobilité). Nous avons même droit à de faux comptes Twitter ou de groupes Facebook pirates!


Comme vous ne vous êtes pas présenté en détail, il est impossible de savoir en quel nom vous souhaitiez nous poser ces questions. Soit en simple citoyen, soit comme membre d'une association. Pour nous, cela ne fait pas de différence.


Nous sommes ouverts à la discussion, mais nous rejetons avec vigueur, les dogmes, les fake news, les enquêtes-bidons, et sommes insensibles aux intimidations de toutes sortes.


Merci d'avoir sollicité notre avis.


Cordialement,

Mauto Défense


Comments


bottom of page