Couverture.jpg
Couverture 30km-h.jpg

Vous souhaitez vous procurer nos rapports imprimés (A4) et brochés, sur les différentes enquêtes ci-dessous?

Rien de plus simple: envoyez un mail à mautodefense@gmail.com . Leur prix unitaire est fixé à 25€, frais d'envoi compris.

Enquête sur la sécurité routière

Cette enquête est organisée à l'initiative de l'ASBL Mautodéfense

Objectif de l'enquête :

Cette enquête menée du 25 juillet au 15 septembre 2021 auprès des citoyens belges a pour objectifs d’examiner la perception qu’ils ont de la sécurité routière, des facteurs qui contribuent à la détériorer ou à l’améliorer, des causes des accidents de la route et des moyens d’y remédier. Elle est à mettre en perspective avec celle initiée par le Ministre Gilkinet, qui semble se focaliser plutôt sur un manque de responsabilisation  des automobilistes... A vous de juger!

adobestock_77138839.jpeg

Nous avons analysé les résultats de l'enquête initiée par le ministre Gilkinet.
Ils ne sont absolument pas représentatifs de l'opinion des Belges, et comportent de grave incohérences.
Ils ne peuvent en aucun cas servir tels quels de base à la mise en œuvre de nouvelles mesures sensées améliorer la sécurité routière!

 

L'association française " 40 millions d'automobilistes" fait les mêmes constats que Mauto Défense!
40 mios.png

 Enquête sur la limitation de la vitesse à 30 km/h 

 dans la Région de Bruxelles - Capitale

petition-img-18744-fr.png

Synthèse des résultats et rapport complet

Le 30km/h généralisé ne fait pas partie du plan « Good Move », au contraire de ce que l’on a essayé de faire croire aux Bruxellois ! Mais seulement quelques mesures de mise à 30km/h de certains quartiers, dans un rayon de 1 à 2,5km autour de ceux-ci !

Pour rétablir la vérité en donnant la parole à tous les usagers, l’ASBL Mauto Défense a donc réalisé une enquête du 24/3/21 au 16/5/21 sur la mise en place du 30km/h généralisé en région bruxelloise. Elle a récolté 17.862 réponses aux questionnaires en français et en néerlandais, soit plus du double des 8.279 répondants citoyens à l’enquête publique qui aurait soi-disant donné sa légitimité au plan « Good Move » !

Téléchargez ici la synthèse et/ou le rapport complet.

Enquête sur la mobilité dans le Bois de la Cambre : le rapport de Mauto Défense y montre d'importantes lacunes qui entament sérieusement sa crédibilité.

Suite à une enquête en ligne menée sur les réseaux sociaux entre le 27/11/20 et le 7/12/20, le Brussels Studie Institute (VUB) a publié le 21 mai 2021 un rapport des résultats de l’enquête « Between Green Spaces and Mobility: exploring diverging perspectives on the admission of motorised traffic in the Bois de la Cambre » .

 

Selon les auteurs, l’étude aurait une portée sociologique, cherchant à montrer la diversité des préférences des utilisateurs pour la circulation motorisée dans le Bois de la Cambre en fonction de leurs caractéristiques sociodémographiques et leur style de vie. Aucune conclusion n’est apportée sur la circulation motorisée dans le Bois de La Cambre malgré que les données de l’enquête le permettent.

Télécharger le document :

 Enquête sur la mobilité des personnes à mobilité réduite 

 dans la Région de Bruxelles.

pictogramme-pmr.jpg

L’enquête publique organisée par « Bruxelles-Mobilité » pour l’approbation du plan de mobilité « Good Move » n’a pas examiné la problématique des personnes à mobilité réduite (PMR). Or dans la Région plus de 400.000 personnes sont PMR. Aucune question de cette enquête publique ne les concerne explicitement. Aucun critère ne permet d’identifier leurs points de vue dans les réponses aux 12 questions ambiguës de l’enquête. Elles placent en porte-à-faux la personne qui doit y répondre, en lui soumettant par exemple deux propositions antinomiques dans la même question.

 

Le texte du plan « Good Move » aborde ensuite la mobilité dans Bruxelles, évoquant parfois les PMR. Ils se voient décerner des vœux pieux, basés sur des cas de figure stéréotypés par rapport à ce que pourraient être leurs attentes. Bruxelles-Mobilité a donc clairement fait l’impasse sur ces 400.000 personnes et sur leurs retours d’expérience dans les problèmes de mobilité qu’elles rencontrent, en se contentant de postuler sur des poncifs.

 

Pour pallier la carence de « Good Move », l’ASBL Mauto Défense a lancé une enquête ayant pour objectifs au départ d’un état des lieux, de mieux comprendre les attentes et les besoins des personnes à mobilité réduite dans la Région de Bruxelles-Capitale. Elle a été réalisée avec l'aide de sociologues compétents dans le domaine des enquêtes, membres de notre équipe, qui ont supervisé et coordonné ce travail.

 

Nous vous en souhaitons bonne lecture.