Oldtimers
(Plaques "O")

Home

La législation qui concerne les véhicules immatriculés en plaque « O » est de la responsabilité des régions, et dès lors très différente que l’on soit domicilié au Nord, au centre ou au Sud du pays.

Constat

La législation qui concerne les véhicules immatriculés en plaque « O » est de la responsabilité des régions, et dès lors très différente que l’on soit domicilié au Nord, au centre ou au Sud du pays.


En Flandre, seuls les véhicules concernés de plus de 40 ans constituent une exception pour pénétrer dans les LEZ. MAIS les municipalités sont libres d’appliquer cette règle ou non ! A Anvers, par exemple les voitures de plus de 40 ans sont autorisées à circuler dans la LEZ, MAIS en payant une redevance ! Voilà une législation pour le moins nébuleuse…


En région de Bruxelles-Capitale, les choses semblent plus claires : les voitures en plaques « O » de plus de 30 ans sont autorisées dans la LEZ, sans autre forme de contrainte. En dessous de 30 ans, c’est la réglementation de base qui s’applique (inscription via le site, 35€ de redevance, 8 fois par an maximum).


En Wallonie les choses ne sont pas encore coulées sous forme de loi, mais on parle d’une exception complète pour les véhicules, anciens ou non, qui parcourent moins de 3.000km/an. Simple sur le papier, mais difficile à appliquer et surtout à contrôler (quid si l’on part à l’étranger avec le véhicule, par exemple…).


Solution

Il est impératif de simplifier ces mesures et de leur donner une vraie cohérence en unifiant les mesures dans les trois régions du pays.


C’est évidemment à la BEHVA de proposer une harmonisation des mesures aux responsables politiques.

Sur le même sujet:

Dossiers

Enquêtes

Publications

Pétitions

Questions parlementaires