Bois de la Cambre

Home

Nous nous révoltons devant la décision unilatérale prise par une poignée de politiques qui ignorent et font abstraction de notre quotidien.


Aucune concertation

L'avis de la commune d'Uccle n'a pas été écouté au cours des différentes séances d'information (et pas de "concertation", contrairement aux affirmations de Philippe Close).

Ni d'ailleurs celui de la commune de Rhode-Saint-Genèse.

Les habitants des communes du Brabant Wallon, n'ont pas du tout été consultés.


Un besoin inexistant

En semaine, le bois est très souvent vide entre 8h et 18h, même lorsqu'il fait beau.


50.000 navetteurs quotidiens concernés

Le temps de trajet des 50.000 navetteurs quotidiens a été multiplié par 2, avec parfois jusqu'à 45 minutes pour parcourir une distance 2km.


80.000 riverains impactés

Les riverains des rues avoisinantes subissent quotidiennement le bruit et les embouteillages causés par le report de la circulation. Celui-ci s'étale parfois jusqu'à plusieurs kilomètres du bois (ex: Rue Basse à Uccle), et dans des rues résidentielles calmes, qui ne sont pas conçues pour absorber ce surplus de trafic.


Plus de pollution

Les moteurs, même modernes, ne sont pas conçus pour rouler à très basse vitesse. Une voiture consomme et pollue jusqu'à 5x plus dans les embouteillages.

Pour rappel: en 1ère et 2eme vitesse, les émanations de gaz à effet de serre et de particules fines sont maximales.


C’est inacceptable!


Dès lors, nous demandons deux choses :


  1. La suspension immédiate de la fermeture illégale du bois de la Cambre sous peine d’astreinte;

  2. Participer avec les décideurs politiques, comme cela est notamment prévu par l’article 7 de la convention d’Aarhus qui prévoit une participation du public pour les plans relatifs à l’environnement, à l’élaboration d’un plan réaliste, objectif et concerté pour l’usage du Bois de la Cambre, afin de trouver des solutions pratiques et de bon sens, en tenant compte des intérêts de chacun (piéton, cycliste, automobiliste, riverain, commerçant...) et où chaque usager aura sa place.


Politiciens responsables

Nos soutiens politiques

Sur le même sujet:

Enquêtes

Publications

Pétitions

Questions parlementaires