top of page

De l'auto au frigo...


"Le secteur de la réfrigération contribue aux émissions de gaz à effet de serre fluorés, ayant un impact important sur le réchauffement climatique. A titre d’exemple, un dégazage à l’atmosphère de 1 kg de HFC-134 aura le même impact sur le climat que 1 300 kg de CO2, ou encore le même impact qu’un parcours de 10 000 km en berline".

Bien sûr, les frigos ne sont pas immatriculés comme nos véhicules! Ils ne sont donc pas facilement repérables. Pourtant il est pratiquement certain que chaque ménage en possède au moins un (et là, pas moyen pour Bruxelles Mobilité de donner une fausse statistique de plus...)


C'est clairement plus facile de s'acharner sur les automobiles pour satisfaire leur rêve de lutte contre le réchauffement climatique...

112 vues0 commentaire

ความคิดเห็น


bottom of page