top of page

Les carences de VIAS, et son allégeance aux autorités subsidiantes! Mauto Défense réagit...

Dernière mise à jour : 25 juil. 2022



L’institut VIAS est un institut de connaissance "indépendant" (voir l'arrête royal du 14/08/2021, concernant l'octroi à Vias institute d'un subside à charge du budget du Service public fédéral Mobilité et Transports ici), qui agit comme une référence pour les citoyens, les instances publiques et les entreprises afin d'améliorer la sécurité routière, la mobilité, la sécurité et la santé.


Parmi ses missions, VIAS s’est donc donné comme objectif d’évaluer la mobilité en Belgique.


En 2019 VIAS lance son premier baromètre de la mobilité et annonce sur son site :

« Chaque trimestre, nous publions un rapport détaillé sur les dernières tendances de la mobilité en Belgique ».

Et on lit aussi

« Depuis quelques temps, l'institut Vias constitue une grande base de données de mobilité pour alimenter son Observatoire de la Mobilité. Les données présentées dans ce Baromètre de la Mobilité proviennent de certaines de ces sources. L'objectif de ce baromètre est de fournir un état des lieux synthétique de la mobilité en Belgique sur une petite échelle de temps (tous les 3 mois). Pour ce faire, Vias a importé, évalué et traité différents jeux de données, disponibles gratuitement auprès de divers organismes (les fameuses données "Open data"). Certaines données proviennent aussi des propres enquêtes de l'institut Vias auprès d'un panel représentatif de la Belgique».

On pense: "Super. On va enfin avoir des études sérieuses sur la mobilité".


Et pourtant...

Toujours sur son site, VIAS présente les résultats de son premier baromètre 2019, puis celui de janvier 2020, juin 2020,...printemps 2021 et l’ultime « édition covid ». 5 éditions depuis 2019. Cela fait de très longs trimestres: en moyenne de plus de 8 mois, puis plus rien depuis fin 2021.

Si l'on épingle certains résultats, on constate avec ahurissement certaines évolutions :


D’après VIAS en 2019 12,54% des km étaient parcourus en transports en commun (à Bruxelles) mais seulement 6,56% en 2020. Tandis qu’en 2019, 4,85% des km étaient parcourus en vélo mais grimpaient à 7,87% en 2020. VIAS mentionne également des proportions de 54,81% des km parcourus en voiture en 2019 et 59,84% en 2020, donc en nette augmentation.


Très étonnant cette augmentation significative de l’usage de la voiture et la réduction drastique de l’usage des transports en commun!

Tout ça ne doit pas plaire à nos ministres de la mobilité, que ce soit le ministre fédéral (Georges Gilkinet), ou la ministre bruxelloise (Elke Van den Brandt).

Alors il n’est pas étonnant que ces ministres aient prié vertement VIAS - association que le fédéral subsidie à hauteur de 5.850.000€ - de ne plus communiquer sur la mobilité!


D'ailleurs, le dernier rapport « édition covid » est particulièrement confus! Tout y est noyé dans des discours propagandistes, sans que l'on puisse y trouver des chiffres sérieux et significatifs traduisant des évolutions récentes.

Donc plus de baromètre mobilité VIAS…

Mautodéfense prend donc le relais de cette carence intentionnelle et blâmable et lance son baromètre mobilité dans la Région de Bruxelles.


Nous demandons donc votre participation pour cette évaluation de la mobilité à Bruxelles en remplissant un questionnaire qui ne vous prendra qu'une dizaine de minutes :





Komentáře


bottom of page